Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paris préservé

Publié par Jean-Pierre MAFFRE

Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.
Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.

Lea années 1960-70 n'ont heureusement pas tout saccagé. Contrairement à la Place des Fêtes, le quartier de la Mouzaïa a conserve tout son charme.